48H en Uruguay

IMG_5475

Dans le billet précédent, le soleil n’était pas au rendez-vous. L’Uruguay nous a réconcilié avec le temps. Au programme la capitale Montevideo et Colonia del Sacramento où nous avons pris le ferry pour rejoindre Buenos Aires. Le séjour a été court (2 jours), mais cela a suffit pour apprécier une ville à taille humaine et un port classé au patrimoine mondial de l’humanité. Dans les deux cas, on vous recommande le passage en Uruguay qui renvoie vingt ans en arrière (rythme, achalandage des magasins, etc.) et fait passer les Argentins pour des buveurs de Maté de pacotille.

Le maté ?

Les Uruguayens ne rigolent pas avec cette boisson typique – sorte de Thé vert amer bu avec une cuillère filtrante – qui se boit à toute heure (voire, à chaque minute). Extrait de conversation à Montevidéo:

-Blandine: Regarde le petit couple de vieux, ils ont aussi leur maté

-Léo: Pas que les vieux, regarde les deux potes en face qui font des abdos

-Sandra: En fait, j’arrive plus à compter. Je crois qu’on va commencer à compter les personnes qui n’en ont pas

-Romain: 246, 248, 260…zzz

-Un uruguayen: ¡Hola amigo! ¿qué tal, NO TIENES TU MATÉ ??

-Son ami: ¡Por supuesto! Está en mi bolso.


Bref, si vous travaillez pour Thermos© et que vous cherchez à vous expatrier, l’Uruguay peut vous intéresser (outre sa fiscalisation avantageuse et ses nombreuses primes à l’installation – il faut bien peupler le pays).

Montevideo en images

 IMG_5488.JPG

Colonia del Sacramento en images

 IMG_5593.JPG

IMG_5605.JPG

IMG_5613.JPG

2 Responses

  1. Laberine says:

    Salut de Chamalières, ou nous découvrons avec délectation vos aventures. Nous pensons bien à vous et attendons avec impatience la suite de votre chronique…. bises de nous 5.

    • Sandra says:

      Merci! Ca fait plaisir de savoir que vous nous suivez et que vous appréciez le blog.
      Bises à tous les 5

Leave a Reply