Au nord…c’est la Quebrada

IMG_9323

Bye bye Mendoza et ses succulents vins. Nous prenons la route pour le nord de l’Argentine. Première escale Cafayate, petit village à 2200m tout aussi réputé pour ses vignobles, dont le Torrontes. L’ascencion ne fait que commencer. Aura t-on le mal de l’altitude ?

La route en bus de Tucuman à Cafayate est spectaculaire. Au total, 5h de routes sinueuses qui nous offrent une vue à couper le souffle. Je vous laisse admirer.

IMG_9052

IMG_9059

Llama

IMG_9070

IMG_9072

IMG_9073

IMG_9086

IMG_9096

IMG_9100

IMG_9102

Bienvenue à Cafayate

Dès notre arrivée, nous sommes alpagués par la gérante d’une auberge. Cela tombe bien c’est l’auberge où nous voulions aller. Cadre sympathique, un jardin assez grand pour se reposer avec hamacs et tables en bois. On réussit à avoir une chambre double pour 50 pesos par personne. On profite de la fin d’après-midi pour visiter une bodega où la dégustation est gratuite. Après Mendoza, on est un peu déçus mais en même temps on ne pouvait pas à s’attendre à du bon vin lorsque c’est gratuit. Le village de Cafayate est très mignon : sa place centrale, son église et son marché où l’on peut acheter des fruits et légumes frais. Dégustation d’une bière locale pour bien finir la journée, La pecadora (La Pecheresse), y a-t-il un message ?

IMG_9120Petit à coté duc cactusEt une autre bodegaEglise de CafayateCourse du soir!Cerveza La pecadoraIMG_9150

 Si Cafayate est connu pour ses vins, il l’est aussi pour ses fromages de chèvre. Auvergnate et amatrice de fromages, un passage est donc obligatoire. La ferme se situe à seulement 2 kilomètres de notre auberge. Ils vendent des plateaux de dégustation pour seulement 5 pesos. On goûte plus de 10 variétés (de gauche à droite sur la photo)  :

1. Queso de cabra natural fresco

2. Queso de cabra estacionado semi duro al albahaca (basilic)

3. Queso de cabra estacionado semi duro ahumado (fumé)

4. Queso de cabra estacionado semi duro al ajo (ail)

5. Queso de cabra duro

6. Queso de cabra pate gras

7. Queso de cabra mixto tipo Gouda

8. Queso de cabra mixton con pimenton

9. Queso de vaca pate gras

10. Queso de vaca semi duro al aji (épice qui pique mai cela ne se sent pas)

11. Quesadillo de cabra con miel y nuez (miel et noix)

Je savoure ce moment car depuis notre départ, les “fromages” que nous avons goûtés étaient tout aussi mauvais les uns que les autres. Pour la première fois on déguste et on repart avec 2 d’entre eux, un chèvre paté gras et un de vache aux épices. Cependant ils ne valent pas ceux de l’Auvergne Winking smile

IMG_9160IMG_9163IMG_9164Degustacion Queso de cabraMiam mian, mais ca vaut pas le St Nec!Et voila on repart avec 2 fromages :)

 

Quebrada de las conchas, une vallée aux milles couleurs

Nous avons choisi de partir la visiter avec une agence afin d’en connaitre l’histoire. La quebrada – sorte de passage étroit entre montagnes – s’étend sur plus de 25000 hectares.Nous nous sommes baladés sur plus de 20km sous un soleil de plomb, afin d’apprécier sa splendeur et ses couleurs. Par endroit la couleur rougeatre de la roche me rappelait les couleurs du grand canyon.

Assez parlé, place à la magie  !

Premiers pas ds la quebrada de las conchasIMG_9186IMG_9192IMG_9196IMG_9198IMG_9203IMG_9207IMG_9212Très attentifIMG_9224IMG_9225IMG_9236IMG_9241IMG_9243IMG_9248IMG_9252IMG_9257IMG_9260IMG_9275IMG_9280IMG_9287IMG_9291IMG_9293IMG_9294IMG_9298IMG_9315IMG_9323IMG_9331IMG_9339IMG_9355IMG_9362Musique localeIMG_9372IMG_9374IMG_9379IMG_9397IMG_9405

 

Pour terminer cette belle journée et notre séjour à Cafayate, Romain a décidé de faire le chef cuistot (pour changer!). On s’est rendu au marché central afin de s’approvisionner.

Au menu: bife de angosto a la parilla (le fameux dont nous avons parlé notre hôte Analia en Patagonie), accompagné de riz et courgette. Un vrai délice, l’une des meilleures viandes que j’ai mangé en Argentine. Bravo le chef!

C est l'heure de l'asado!IMG_9417Bife de angosto, la meilleure so far!

Salta

Prochaine étape : Salta, à 4h de voyage au nord est. Petit problème : depuis la veille il y a une grève générale des bus. Comment faire ? Aller se renseigner sur la place centrale pour voir s’il n’y a pas des mini bus de prévus. Je décide donc d’aller me renseigner et très rapidement j’en trouve un qui doit partir le lendemain à 10h. Etait-ce trop beau ? La réponse est oui. Le mini bus ne partira jamais car il n’y a avait pas assez de personnes. Il a du donc fallu trouver une autre solution. Je suis partie à l’assaut des taxis “remis” qui font de longs trajets. Une aubaine pour eux quand il y a une grève générale. En attendant nous avons sympathisé avec un couple d’argentins, Natalia et Federico, vivant à Buenos Aires et c’est ainsi que nous sommes partis à Salta. Voici quelques photos du trajet, dont notre chauffeur et la première page du journal qu’il brandit, affichant la valeur du dollar qui a depassé les 10 pesos sur le marché noir (il était à 8 pesos lors de notre passage).

IMG_9438IMG_9439IMG_9441IMG_9444

Nous nous sommes bien entendus avec eux et d’un commun accord avons décidé de passer l’après-midi à Salta et de continuer la route ensemble. Quatre est un bon nombre pour voyager et bien plus économique surtout quand il y a des grèves.

Romain avait retenu un musée sur l’archéologie de la haute montagne (MAAM), petit passage sur la place centrale et par ses différentes églises. Ca y est le tour est fait. En 2 heures nous avions fait le tour de la ville. Salta a un joli centre mais assez restreint. On vous laisse juger par ces quelques photos.

SaltaIMG_9451Barbe à papa localeIMG_9455Empanadas pour changer avec nos amis de la route Natalia et FedericoIMG_9466IMG_9472IMG_9473IMG_9475IMG_9480Visite de SaltaMAAM (Museo Archeologico de Alta Montana)IMG_9498IMG_9500

Prochaine étape : Tilcara, et on n’a pas fini de grimper !

 

(Ps: nous attendons vos commentaires qui sont toujours les bienvenus ! )

5 Responses

  1. Aimé says:

    Bonjour,
    Merci pour toutes les superbes photos que vous nous faites partager ainsi que vos délicieux commentaires.
    A chaque épisode, vous nous faites rêver.
    Nous vous souhaitons toujours le meilleur pour l’avenir.
    Amitiés.
    Aimé, (un ami auvergnat de Jean-Michel – Saint Bonnet le Bourg)

    • Sandra says:

      Bonjour Aimé,
      Nous sommes ravis de savoir que le blog plait toujours autant. Nos apprécions chaque commentaire.
      Amitiés depuis la Bolivie

  2. Olivier says:

    Que des belles photos!
    Je valide bien sûr le commentaire sur les fromages d’Auvergne (même si mon régime ne me le permet pas en ce moment :( )
    On attend aussi un colis de viande argentine! Vous avez pas le droit de nous faire saliver sans partager…légèrement cruelle comme attitude!
    Et j’adore les lamas habillés! On fait ça avec des caniches en France mais pas trop la classe quoi!
    Allez profitez bien et rattrapez un peu le retard, il nous manque un pays là !! (Et pas d’excuse de connection internet, j’y crois pas une seconde!)
    Bisous les Mamours

    • Sandra says:

      Ahah le colis faudra venir le chercher :p
      On se fait un peu désirer, il le faut bien et on veut pas vous en mettre plein les yeux trop souvent, ça risque d’être dangereux!!

  3. Caroline says:

    veinards! votre blog nous dépayse et nous donne une grande bouffée d’air, bien necessaire en ce moment:-) profitez bien!

Leave a Reply