In Motion to Chile

IMG_0559.jpg

Patagonie épisode 3, On the Road again…

Le petit confort de la dernière auberge nous manquait dans les 10h de Ruta 40. La distance est de 500km environ, autant dire que nos dos étaient proprement massés aux vibrations en arrivant à Los Antiguos. Chose rare, le bus n’avait pas de toilettes intégrées et les pauses pipi nous invite à réfléchir à des modes de vies différents.

On the road to Los Antiguos, Argentina

Après quelques minutes d’introspection à l’Estancia La Siberia illustrée ci-dessus, nous sommes remontés dans le bus, décidément pas encore prêts à élever des vaches au fin fond du désert.

La route, ça creuse, surtout quand nous pensions nous arrêter dans des cafétérias façon Brésil pour nous sustenter – on est bien loin de tout ça.

La compagnie de bus, Chaltén Travel, nous arrête à une auberge appartenant au même propriétaire. Il est 20h, après une petite négociation nous resterons qu’une petite nuit en compagnie de Flavio, Damien, Dana au coeur de la mafia Chalten avant d’aller voir le prochain lieu d’intérêt au Chili: une Cave de Marbre, accessible depuis le Lago General Carrera, deuxième plus large étendue d’eau en Amérique du Sud (le Titicaca détenant la palme).

Rien de ne vaut les pasta à l'italienne cuisiné par Flavio!

Flavio le Bolognais nous fait une version accélérée (45min au lieu de 5h) de sa sauce éponyme qui accompagne merveilleusement les pâtes du soir. Le lendemain, à 5 dans deux taxis pour 4, on change enfin de bord pour arriver à Chile Chico…

Before corssing the Chilian borderTassés à l'arrière du taxiChangement de taxiIMG_6905

 

Corsons l’affaire

Les accents ont légérement changé. On n’entend plus de “che” caractéristique de la prononciation Argentine, on paye désormais nos courses avec des billets de 10 000 Pesos et… on était pas au bout de nos surprises.

Arrivés “à la fraîche” a 9H35 à pour finalement se rendre compte que la navette pour les Capillas de Marmol sont toutes parties avant 9H30, la bande des 5 prend d’assault l’office du tourisme à la recherche de plan B: Location de voiture inexistante, Excursion privative à tarif prohibitif… Nuit à Chile Chico ?

En négociante espagnole chevronnée, Sandra mène la danse. Il est déjà midi et a quasiment 50€ (30000 pesos) par tête, les décisions de notre eurogroupe vont bientôt ressember à une discussion Merkel – Berlusconi. On a quand même finit par convaincre les réticents d’y aller, La météo est finalement calme et les bateaux partent, et c’est en serrant les fesses que nous filerons “avaler” les 100km de piste en pickup à 4 à l’arrière.… en 4H “seulement”.

Sur la route : Lago General Carrera, ChileDuexième plus grand d'Amérique du Sud après TiticacaOn l'a échapppé belleDSC02202DSC02204DSC02255Rien de mieux que l'eau des glaciersDSC02286

Capillas de Marmol: du marbre à l’état pur

Nos derrières ont finalement accueilli avec joie l’entrée au petit port de Rio Tranquilo, point de départ de l’excursion bateau. Le lac est immense et se navigue très peu, en raison des forts vents qui balayent le coin. Proche des fleuves, son eau est d’un bleu électrique saisissant, couleur Glacier.

Mais les couleurs qui marquent le plus sont celles des Caves. On rentre même dans certaines avec notre embarcation, avant de terminer par la “Capilla de Marmol” (Chapelle de Marbre).

 

DSC02290IMG_7092

DSC02297C'est parti pour les grottes de marbreC'est partii pour las cuevas de marmol!IMG_6951IMG_6958IMG_6962IMG_6965IMG_6976IMG_6987IMG_6991IMG_6997IMG_7014IMG_7016IMG_7034IMG_7038IMG_7052IMG_7053IMG_7056IMG_7057IMG_7062IMG_7065IMG_7066

A vous de trouver le sens, montage iPhone réalisé par Damien

La dernière photo “Créative” est signée Damien.

Nous passons une nuit au port où il ne se passe rien (dixit notre guide) avec Picasso, directement chez l’habitante. Un poêle à bois, du maté, des sandwichs: C’est presque la fête !

Notre abri pour la nuitImmergés dans une famille chilienneMoment solo avec le chatP1140731


View Larger Map

Autre jour, autre route mythique: La Carretera Austral.

Direction Coyhaique, première grande (60000 habitants) ville Chilienne, la capitale de la province d’Aisen qui contrastera avec la densité de population en Patagonie Chilienne: 1 habitant par km².

Enfin, c’est ce à quoi on s’attendait…

3 Responses

  1. Francoise says:

    Merci pour les images on en prend encore plein les yeux min souvenir du Chili c est un peuple tellement gentil et chaleureux – et j adore neruda

  2. Guillaume says:

    Un petit hello de l’autre coté du pacifique, je n’ai pas pris le temps de commenter les posts de la Patagonie mais on a contemplé ça en détail et avec envie. Le “petit” détour que l’on n’a pas pu faire par manque de temps, c’était vraiment pas possible mais mon dieu qu’est ce que c’est beau! Petit coté Into the wild dans les paysages et dans votre trip qui est vraiment sympa. Keep having fun!

    • Romain says:

      Thanks Guillaume pour ton message qui fait plaisir. Sandra s’excuse de ne pas lire le votre car elle a peur de moins découvrir, on vous suit de très près :P

      Si ca peut te rassurer, on va quitter la patagonie demain en ayant probablement raté beaucoup de choses aussi (Torres Del Paine, par exemple). Ca vaut de toute facon le coup d’y revenir rien que pour la nature, et il y aura bientôt des vols directement depuis l’Europe pour El Calafate (côté Argentin, ville moche mais bonne base pour le Glacier Perito Moreno, etc.)

Leave a Reply