Japan Acte III : On termine en pèlerins

Et enfin, Nachi Falls: la plus haute chute du Japon

Tout premier itinéraire au Japon exclue rarement Tokyo et Kyoto, mais en tant que rebelles du tourisme de masse on a décidé de s’évader dans le Japon rural – dans la mesure de nos 14 jours, évidemment.

Résultat: Aucune raison de prendre le JP Rail Pass, mais beaucoup de raisons de prendre le temps de se perdre…

Kumano Kodo

C’est le nom d’un des deux seuls sentiers de pèlerinage classés au patrimoine mondial de l’UNESCO, avec les sentiers de Saint Jacques de Compostèle.

On vous rassure, on ne s’est pas mis au bouddhisme du jour au lendemain, mais c’est plutôt les opportunités d’évasion et de randonnée qui sont sympathiques…

Péninsule de Kii-Tanabe

A à peine deux heures et deux trains de Kyoto, on arrive dans cette ville, porte d’entrée pour le Kumano Kodo.
L’office de tourisme de la ville est extrêmement accueillant, professionnel et efficace ainsi que leur site internet, mine d’or pour chercher les logements dans la région.
Comme il s’agit de petites auberges (Minshuku) et de quelques Ryokan éparpillés sur les petites bourgades de la péninsule, ils n’ont pas de site web(encore moins en anglais). Mieux vaut donc passer par téléphone pour la résa, d’autant que l’office du tourisme est aussi un transfuge d’agence, qui prend sa commission pour les réservations internet…

En tout cas, heureusement qu’ils étaient là, parce que l’on s’est pointé sans résa aucune pour passer trois nuits, sur un circuit trekking de deux jours.

Enfin, avec un budget minimum de 4000¥ens/tête la nuit (souvent avec formules repas, il y a peu de restaurants/épiceries) la région n’est pas remplie de jeunes backpackers… On croise plutôt des profils de quadragénaires, japonais, coréens et occidentaux.

kumano_kodo_map

A 5000¥/tête (ou 6000 avec petit-déj), la BlueSky guesthouse est l’option la plus raisonnable… et autant dire que l’on était pas déçu. Les chambres sont modernes (mais traditionnelles), équipées et il y a même une cuisine collective pour que les radins économes comme nous puissent se préparer le dîner/petit-déj.

BlueSky Guesthouse, Hongu Hongu Shrine 04-IMG_0960 c'est tout petit ! Blue Sky Guesthouse Sandra en Yukata 07-IMG_0975

 

de Hongu à Koguchi


View Kumano Kodo, Kii Peninsula, 1/2 in a larger map

Etape 1: De Hongu à Koguchi Gros sourire forcé, 13km avec un sac cassé 10-IMG_1000

Hyakken-Gura Lookout (460m), vue sur les "3600" pics du Kumano

 heureusement expliquées Des pratiques mystérieuses... 15-IMG_1062

Minshuku Momofuku

Une très bonne adresse familiale (deux chambres…), animée par Hidé & sa femme (60 ans, mais les cheveux teints en rose). Dans le petit village de Koguchi, il y a deux adresses mais c’est clairement chez lui qu’il faut aller pour goûter ses spécialités. Cuisto de formation, il nous a presque servi un menu type Kaiseki… pour à peine le prix d’une pension complète.

Momofuku et son patron Hide A 14H30, le thé de fin de journée nous attend déjà Activité post-marche: Sumo-Watching Après la dixième fausse charge, il y a finalement de l'action Le dîner... Le... dessert

En plein coeur de la conversation, vive le guide

les futons vous attendent, déjà prêts Ainsi que le ptidéj, à 7H

De Koguchi à Nachi


View Kumano Kodo,Kii Peninsula 2/2 in a larger map

25-IMG_1113 26-IMG_1125 27-IMG_1143 Point "haut" du Trek

29-IMG_1179

 La vue avant de redescendre sur Nachi La lunch box by Momofuku Piece of Cake... Laughing Buddha Et enfin, Nachi Falls: la plus haute chute du Japon

 35-IMG_1196 36-IMG_1200 37-IMG_1205 Maison de village

Le soir, un bus nous ramène à Kii-Katsuura – une bourgade bien moche, d’où part le lendemain notre train pour l’aéroport de Shin-Osaka.

Le lendemain en train 40-IMG_1236

On siffle déjà la fin de l’aventure Nippone, mais pas avant de s’être délectés d’un double déjeuner (on arrivait pas à s’entendre sur les spécialités à choisir, et l’aéroport d’Osaka est très bien équipé en la matière), puis des vues aériennes sur l’île d’Honshu.

Dejeuner 1/2 : Sushis Dejeuner 2/2 : Okonomiyaki 43-IMG_1244 44-IMG_1250

Enfin, petite anecdote qui en dit long sur l’hospitalité et la gentillesse japonaise: Pour avoir simplement ramené un bouquin à l’aéroport qu’une locale avait laissé 5 mètres derrière elle, on a eu droit… a une boîte de chocolats de luxe. Même avec déjà une boîte de KitKat thé vert, Impossible de refuser….

IMG_20131122_182101

One Response

  1. Sophie says:

    Wow, magique photos, une superbe etape. Merci et profitez du Nepal, avec vous en pensees!!

Leave a Reply