Patagonie encore…

IMG_6611.jpg

Episode 2: El Chaltén, Trekking Nature

Deuxième étape de notre itinéraire en Patagonie El Chaltén est un petit village de 3000 habitants l’hiver (et beaucoup plus en été).

Situé entre deux vallées, à plus de 220km de toute ville la “communauté” est reliée au reste du monde par satellite et la légendaire “ruta” 40 Argentine. Les guillemets ont leur importance, car les 2/3 du trajet se sont fait sur piste (Michelin équipait heureusement les bus en pneus adaptés).

“El Chaltén”, pour fumée: celle de vos pieds

Disons que El Calafate, c’était une gentillette petite mise en bouche pour nous acclimater aux paysages désertiques, et aux spectaculaires glaciers. El Chaltén est un village autoproclamé “capitale nationale du trekking”. Fait amusant, El Chaltén a été fondé récemment (1985) pour contrer les vélléités d’expansion territoriale Chiliennes dans la zone.

Fort de cette page de culture made by Lonely Planet, et d’un excellent brief d’entrée par les guardes du Parc Nacional Los Glaciares, nous avons posé nos pieds dans une auberge cheap mais sympatoche à l’entrée du village et avons filé en ce beau matin du 2 avril pour notre premier véritable trek, un aller-retour de 6h à Laguna Torre, au pied du Cerro Torre.

Prêts pour 3 jours de rando dans le parc des glaciersNotre auberge à El Chaltén (on vous rassure il y a bien un toit)

De ce côté-ci de la Cordillère des Andes, le paysage est très aride – Evelyne Dhéliat nous a confirmé que le risque incendie est maximum, et que les entrées maritimes venant du Pacifique ont élu domicile permanent du côté Chilien. Vous le verrez en particulier à 1400m d’altitude, à la fin du troisième jour.

Ca n’empêche pas de s’extasier devant le spectacle, cette fois offert à la fois par Dame Nature et les autorités Argentines. On vous laisse seul juge, y compris de nos (modestes) statistiques de marche.

Jour 1 – Laguna Torre


View Laguna Torre in a larger map

Premier trekP1140708IMG_6570P1140711Le photographe en actionIMG_6584IMG_6585IMG_6588Remplissage de bouteilleIMG_6589IMG_6592IMG_6601Pause intelloArrivée à la Laguna Torre ou le Cerro Torre se reflète

Jour 2 – Laguna de los Tres y Fitz Roy


View Sendero Fitz Roy in a larger map

Deuxième jour : trek al Fitz RoyIMG_6627IMG_6630IMG_6643Le Fitz Roy se cacheIMG_6646IMG_6652IMG_6665IMG_6667IMG_6674Et voilà la vue d'en hautIMG_6677Et le lac de l'autre côté (le Fitz Roy est timide)IMG_6697IMG_6712IMG_67151-IMG_6736IMG_6738IMG_6740IMG_6741IMG_6744

Jour 3 – Loma del Piegue Tumbado


View Loma Del Piegue Tumbado in a larger map

Troisième jour - départ tardif, on prend des forces dès le débutIMG_6755IMG_6774IMG_6778Le Fitz Roy est moins capricieuxIMG_6780Après 2 jours sans faune, voilà notre premier aigleMont Fitz RoyComme les deux précédents trek ça grimpe, mais cette fois-ci en continueIMG_6827Et voilà la belle surprise au bout, vue sur le lac argentinEt Laguna Torre de l'autreIMG_6838IMG_6841IMG_6845IMG_6852IMG_6859IMG_6873Lago argentinoIMG_6881IMG_6882

What’s next, ¿Donde Vamos?

La vie à l’auberge s’avère finalement très paisible, le gérant est relax, et la petite cuisine très communautaire. On y rencontre Catalans, Chiliens, français… On ne verra pas les 3 nuits passer (si ce n’est à essayer de vous partager les photos via la connexion satellite…). C’est l’occasion de peaufiner notre itinéraire pour remonter au Nord.

Une troupe se forme notamment autour d’un Italien de 44 ans, Flavio. Comédien de sang, il blague (drague?) 5 heures durant une allemande qui a laissé son job Marketing pour voyager.

Planification des prochaines étapes avec notre ami voyageur Damien

Nous ne passerons pas par Ushuaïa – finalement sans grand intérêt si ce n’est sa position géographique. Nous partagerons le vendredi le bus pour Los Antiguos, avec Dana, Flavio, et Damien, français vivant à la Réunion cherchant à s’expatrier au Vénézuela. Après le confort de l’avion, la route est devant nous…

Leave a Reply